Allez à Accueil 11-Euros.com

Assurance auto pas chère à partir de 11 / mois

Le guide complet pour payer son assurance auto moins cher

Comment payer son assurance auto moins cher ? Les démarches nécessaires pour assurer efficacement sa voiture peuvent paraître fastidieuses. Elles n’impliquent toutefois rien de compliqué à condition de savoir s’y prendre. Protéger son véhicule au meilleur prix suppose de bien connaître ses besoins et les garanties accessibles, et surtout de comparer le contenu et les tarifs des différentes formules. Suivez le guide !

A quoi sert une assurance auto ?

Le rôle premier de l’assurance auto est de protéger les autres. Il paraît néanmoins aussi logique de s’en servir pour se protéger soi :

  • Protéger les autres : la garantie au tiers (ou responsabilité civile) est obligatoire et permet de couvrir les dégâts que son véhicule peut occasionner à des tiers. Il peut par exemple s’agir de la blessure d’un piéton ou d’un passager, ou de dommages causés à un autre véhicule ou un bâtiment.
  • Se protéger soi : il existe de nombreuses garanties facultatives permettant d’étendre les protections à soi et à son véhicule.

L’assurance auto est-elle obligatoire ?

En France, l’assurance auto au tiers est obligatoire pour toutes les voitures (même sans permis), les deux et trois roues (motos ou scooters), les quads, ou même les tondeuses autoportées avec un siège. Le fait de ne pas utiliser le véhicule durant une longue période ou de l’avoir stationné dans un garage privé ne permet pas d’échapper à la règle. Seuls les véhicules n’étant plus en état de circuler sont exemptés de cette obligation : il s’agit des véhicules auxquels il manque des éléments essentiels pour pouvoir rouler, par exemple les roues, la batterie ou le réservoir de carburant.

Conduire sans assurance peut coûter cher :

  • Les risques de sanction : les contrevenants peuvent écoper d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 €. Selon les cas, il est possible d’être condamné à des peines complémentaires.
  • Les risques en cas d’accident responsable : le coût financier peut être considérable en cas d’accident responsable. La responsabilité civile, incluse dans l’assurance au tiers, est censée indemniser les victimes. Si vous n’avez pas souscrit d’assurance auto, la victime va se tourner vers le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages), lequel va l’indemniser avant de venir vous réclamer le remboursement des paiements. Les sommes peuvent être très lourdes, jusqu’à atteindre plusieurs millions d’euros en cas d’accident grave. Il est donc possible de se retrouver endetté pour le reste de sa vie, voire celle de vos héritiers.

Comprendre les garanties d’une assurance auto

Comme indiqué plus haut, une formule d’assurance auto doit obligatoirement inclure la garantie de responsabilité civile. D’autres protections paraissent indispensables, tandis que certaines répondent à des besoins spécifiques.

La responsabilité civile

La garantie responsabilité civile, ou assurance au tiers, est obligatoire. Elle couvre les dommages corporels et matériels causés par votre véhicule à un tiers, qu’il s’agisse d’un piéton, d’un autre conducteur, un passager, un véhicule, ou encore un bâtiment. Elle ne rembourse en revanche pas les dommages que vous ou votre véhicule pouvez subir : ils restent à votre charge, si vous êtes responsable de l’accident.

Très économe, l’assurance auto au tiers peut être utilisée pour protéger un véhicule de faible valeur ou qui est peu utilisé. Il est toutefois prudent de la compléter avec une garantie personnelle du conducteur.

La garantie personnelle du conducteur

La garantie personnelle du conducteur n’est pas obligatoire, mais, en cas d’accident responsable, elle permet le remboursement des dommages corporels. Il paraît donc fondamental de l’inclure dans le contrat et de vérifier quelles en sont les conditions. Il existe deux types de garanties du conducteur : elle peut être attachée au conducteur ou au véhicule. Dans le premier cas, le conducteur est couvert, quel que soit le véhicule qu’il utilise. Dans le second cas, le conducteur n’est protégé que s’il est accidenté au volant du véhicule assuré.

À noter que la plupart des assureurs prévoient des exclusions de garantie, par exemple en cas de conduite sous emprise de drogues, d’alcool, ou sans permis de conduire.

Les autres garanties facultatives

Il existe de nombreux autres types de garanties. Elles peuvent être choisies en fonction de ses besoins. En voici quelques-unes :

  • La garantie dommages collision : elle prévoit la prise en charge des dommages causés au véhicule en cas de collision avec une autre voiture, un piéton ou un animal. Ces derniers doivent être identifiés pour qu’elle fonctionne.
  • La garantie incendie et vol : comme son nom l’indique, elle est activée en cas de dommages liés à un feu ou en cas de vol. Le montant des indemnités diffère selon les contrats.
  • La garantie bris de glace : elle intervient en cas de dommages subis par le pare-brise, ou d’autres vitres si elles sont prévues dans le contrat.
  • La garantie catastrophe naturelle ou technologique : elle implique une couverture face aux dégâts causés par une catastrophe naturelle (inondation, avalanche, tremblements de terre…) ou une catastrophe technologique (fuite de produits dangereux, transport de matières dangereuses…). Elle est activée par un arrêté ministériel au journal officiel.
  • La garantie tempête : elle rembourse les dommages causés par une tempête (vent, grêle …).
  • La garantie panne mécanique : elle est liée aux réparations qui suivent la panne d’un véhicule. Les prises en charge dépendent du contenu du contrat.
  • La garantie contenu du véhicule : elle prévoit des remboursements en cas de dégradation ou de disparition d’objets qui étaient présents à l’intérieur du véhicule.

Il existe d’autres types de garantie comme « prêt du véhicule », « prêt de volant », « attentats et actes de terrorisme », « assistance dépannage », « protection juridique », etc. Il revient à chacun de déterminer celles qui sont nécessaires.

Payer moins cher votre assurance auto : les démarches préalables

Avant d’entamer les recherches pour repérer la meilleure assurance auto, il est important de vous interroger sur vos besoins et de réunir les documents nécessaires.

Déterminez vos besoins avec précision

Trouver la formule d’assurance auto qui vous convient le mieux implique d’avoir au préalable défini vos besoins. Le contrat idoine sera par exemple différent selon que vous possédez un véhicule neuf ou ancien, ou si vous habitez en ville ou à la campagne. Certaines garanties sont indispensables aux uns et inutiles aux autres : cochez celles qui vous paraissent incontournables.

Le niveau des franchises joue également sur les tarifs : plus elles sont élevées, moins les mensualités le sont. Evaluez les risques ! Il convient d’être précis pour faire l’économie des prestations dont vous n’avez pas besoin. Si vous avez des doutes, utilisez un comparateur comme celui de 11-euros.com, capable de vous apporter des conseils personnalisés à chaque étape.

Préparez les documents nécessaires

Trois documents sont nécessaires pour la souscription d’une formule d’assurance auto. Il s’agit du permis de conduire, du certificat d’immatriculation du véhicule (la carte grise) et du relevé d’information.

Le permis de conduire est nécessaire pour montrer que vous avez le droit de conduire et la date d’obtention permet d’évaluer l’expérience dont vous disposez. Le certificat d’immatriculation fournit le modèle, la puissance et l’ancienneté du véhicule. Enfin, le relevé d’information, que la compagnie d’assurance précédente doit vous remettre sur simple demande, recense les sinistres survenus lors des cinq dernières années, les antécédents et la sinistralité éventuelle. Il vous sera utile si vous utilisez un comparateur en ligne.

Trouver l’assurance auto la plus économique pour votre véhicule

Fort de la préparation réalisée en amont, il est plus simple de déterminer la formule la plus adaptée à votre situation et à votre budget. Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre.

Etudiez le contenu des contrats et comparez les tarifs

Il existe une multitude de contrats d’assurances auto, et tous ne présentent pas le même niveau de compétitivité ou ne répondent pas aux mêmes besoins. Certains sont dédiés aux résiliés ou aux jeunes conducteurs, et il n’y a pas d’intérêt économique pour les autres de les souscrire.

Choisir la formule la moins chère, selon vos critères, implique donc d’étudier leur contenu dans le détail. Il est par exemple important de prendre connaissance des modalités de déclaration de sinistre, du réseau de partenaires, des conditions d’accès à l’assistance, ou encore de la prise en charge des frais qui peuvent être prévus au contrat.

Trouver l’assurance auto la plus économique implique enfin de comparer les prix de nombreux contrats. Si vous choisissez de demander des devis à chaque enseigne, dont certaines proposent plusieurs types de contrats, votre tâche va rapidement s’avérer fastidieuse. Facilitez-vous le travail en utilisant un comparateur proposant des assurances auto sélectionnées sur des critères de prix et de qualité.

Le comparateur mis à disposition par 11-euros.com est gratuit, sans engagement et très simple à employer. Il peut vous aider à déterminer la formule la moins chère adaptée à votre situation, en tenant compte de nombreux paramètres tels que le lieu d’habitation, les bonus-malus, le modèle du véhicule, ou encore la date d’obtention du permis de conduire. Vous voulez en profiter ? C’est ici !

Renseignez-vous sur les compagnies

Il paraît également important de s’informer sur le fournisseur du contrat, avant de souscrire. Vous pouvez prendre connaissance de son histoire, de ses valeurs et de sa politique. Vous sentirez très vite si le groupe est en adéquation avec vos idées, en particulier sur les notions de solidarité et d’entraide.

La procédure pour adhérer à une assurance auto

Une fois l’assurance auto sélectionnée, il ne reste plus qu’à y adhérer. Vous pouvez le faire en agence ou sur Internet, en quelques clics.

Souscrire à une assurance auto en agence

Il est possible de se rendre dans les locaux d’une assurance, afin de valider les options sélectionnées et signer un contrat. Il est nécessaire d’amener les documents cités plus haut et d’être en mesure de répondre aux questions que va poser l’assureur.

Souscrire à une assurance auto en ligne

Si vous utilisez un comparateur d’assurance auto tel que celui proposé par le site 11-euros.com, il vous est possible d’adhérer au contrat choisi en quelques clics. La démarche est gratuite et ne prend que quelques minutes. Vous aurez à remplir des champs et à numériser les documents demandés (par exemple avec votre mobile). Le processus est d’autant plus intéressant que l’assurance auto prendra effet immédiatement et que vous obtiendrez très simplement une carte verte provisoire, sans avoir à vous déplacer.

En savoir plus…

Vous avez encore des interrogations ? Notre foire aux questions (FAQ) peut vous aider à trouver les réponses.

Qu’est-ce qu’une franchise ?

La franchise d’une assurance auto coïncide à la somme qui restera à la charge de l’assuré, après l’indemnisation du sinistre par l’assureur. Il peut s’agir d’une somme fixe, d’un pourcentage, ou d’une combinaison des deux. Elle est prévue dans le contrat dès la souscription.

Suis-je couvert si j’utilise mon véhicule dans le cadre d’une activité professionnelle ?

Il est important de toujours prévenir l’assureur de tous les usages que l’on a de son véhicule. S’il est régulièrement utilisé pour le travail, il le mentionnera dans le contrat. Et si c’est à titre occasionnel, il s’assurera que cet emploi est bien compris dans la formule (sous peine de ne pas être remboursé en cas d’accident). L’employeur peut également souscrire un contrat d’assurance mission pour couvrir les employés qui utilisent des véhicules personnels pour des déplacements professionnels.

Que puis-je faire pour réduire le montant de ma surprime ?

Le montant des échéances est lié à de nombreux critères, dont le modèle du véhicule, le niveau des franchises et les garanties contenues par le contrat. Il est donc essentiel de trouver une formule qui répond exactement à ses besoins. Il est ensuite possible de réduire le montant de sa prime d’assurance en conduisant prudemment. Certaines compagnies prévoient enfin des réductions dans le cas où l’adhérent souscrit un autre produit, tel qu’une assurance habitation.

Publiez votre message :